27 janvier 2011

Confidence

Hier matin, je reçoit pour la 2° fois un monsieur de 75 ans environ. Depuis qu'il a déneigé son allée en décembre, il souffre de lombalgie, avec un peu de sciatalgie et de cruralgie. Depuis que je l'ai vu il y a 3 semaines il va mieux mais, comme je le pensais, ce n'est pas terminé.
Je ré-explique qu'on efface pas des années de tensions en une heure, que malgré mes efforts, je n'ai pas de baguette magique, et je me mets au travail.

Au fur et à mesure que je dénoue les jambes, les lombaires, assouplie le bassin, le ventre, je m'aperçois qu'un paramètre empêche mon travail d'être stable. Je décide de tester le périnée, bien souvent négligé chez les messieurs. Je le lui explique, avec un rappel des fonctions du périnée dans le maintient des organes internes, de la statique, et de la sexualité.

Je sais qu'il ne vit avec sa femme que le week-end, qu'elle est uniquement tournée vers son intérieur, et qu'ils n'ont que très peu d'activités, et même de temps commun. Je lui demande de maintenir ses parties génitales avec sa main, afin de me permettre d'avoir accès, pas voie externe, et d'être dans une situation claire. Je teste, et en effet il y a du travail. Il peut même sentir la différence entre les 2 côtés. Au fur et à mesure, nous évoquons les petits symptômes prostatiques, les tests de dépistages, et la sexualité.

Il me confie avoir connu sa femme il y a quelques 50 années, et le coup de foudre en dansant. Qu'à l'époque, il rentrait d'Algérie, sa situation était professionnellement un peu précaire, et ils n'étaient pas de la même région. "Et pourtant, elle m'a fait confiance". Cette rencontre, cette confiance, est le ciment de leur couple. Ce monsieur vit d'autres choses avec une autre personne, car sa femme n'est plus, et depuis longtemps, disponible pour la sexualité, mais l'amour est toujours présent. La confiance qu'elle a placé en lui, absolue, lui a donné confiance en lui-même, et le porte toujours.

Il était bien plus ému en me racontant cet amour, à moi, qui ai une quarantaine d'années de moins que lui, qu'en me parlant de ses besoins sexuels, pourtant présents et assumés. Et j'étais émue, aussi.

Posté par Osteoplate à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Confidence

Nouveau commentaire